21.03.2019

Le Nanomètre - Scratch Test / EPISODE 4

Revenir aux actualités

Suite de notre tutoriel, "Le Nanomètre", sur la qualité intrinsèque d'un traitement antireflet sans tension interne.

Pour qu'un revêtement antireflet résiste aux agressions externes que subit une montre, plusieurs facteurs sont très importants: la chimie des matériaux, l'adhérence et l'épaisseur en passant par la dureté.

Mais si cette dernière est souvent évoquée dans les littératures, les tensions internes du traitement sont souvent négligées.

Avec cette illustration de "Scratch Test", comme une comète dans un ciel sans nuages, nous souhaitons vous démontrer le résultat d'une couche avec de très faibles tensions. Celles-ci sont perceptibles uniquement à la charge maximum, synonyme d'une certaine dureté.

A l'inverse, un mauvais traitement s'écaillerait très rapidement et occasionnerait de sérieux problèmes esthétiques à une échelle visible (taches, augmentation de la réflexion locale, irisation, etc...).

ECONORM réalise ces antireflets pour durer, peu importe l'utilisation de votre montre, nous avons la solution sans tension, tout en douceur.

Le Nanomètre - Scratch Test AR ECONORM